Depuis plus de 15 ans, je croise des personnes en chemin, en quête. Quête de sens, quête de guérison, quête de soi. Lorsque nous échangeons, nous avons quelques points communs :

  • une grande envie de changement : quelque chose doit changer dans notre vie, en nous, souvent pour faire baisser notre niveau de souffrance, qu’elle soit spirituelle, physique, psychique,
  • cela nous prend du temps, des années de notre vie, là où nous pensions « régler notre problème » en quelques séances de thérapie,
  • nous partageons une culture, un vocabulaire, une représentation du monde souvent pleine de valeurs nobles. Notre chemin nous a amené à lire, suivre des enseignements, formations, etc.
  • Sur ce chemin, nous nous rencontrons, nous faisons connaissance avec nous-mêmes et apprenons à nous aimer…

Et pour tout cela, nous avons dû acquérir de l’autonomie, nous avons dû apprendre à nous construire nos propres opinions, nous avons dû faire des choix… Cela nous a coûté beaucoup d’argent : séances, formations, livres etc.

Avions-nous le choix ? Nous avons même appris à l’aimer, ce chemin, passé la désillusion de la rapidité…

Ce chemin je l’aime, et j’aime tous ceux que je croise et qui, comme moi, ne lâchent pas l’affaire…

Ce chemin, je le crois, fait de nous des êtres 100% humains.

Ce chemin est fait d’une bonne partie de recherche, d’une bonne partie de « tournage en rond », d’une bonne partie de nettoyages massifs, d’une bonne partie de « belles rencontres », d’une bonne partie de partages humains, etc.

Ce chemin j’ai choisi de l’accompagner en créant des outils d’autonomie : pourquoi ne pas apprendre à changer nos croyances seuls ? Pourquoi ne pas apprendre à décoder nos émotions, nos ressentis seuls ? Pourquoi ne pas apprendre à rencontrer notre esprit et communiquer avec lui seuls ?

Nous voici alors d’égal à égal avec nos thérapeutes, incontournables, car nous ne pouvons pas faire tout tout seuls, ces magiciens qui nous aident alors à passer ces caps infranchissables ! Quelle belle collaboration en perspective !

C’est ce mode que j’ai choisi pour moi-même. J’aspire à le transmettre.

Ma petite révolution d’autonomie dans cette démarche : la méthode QHIA. Outil vibratoire d’auto-libération: me voici maître de mon espace vibratoire, je fais le ménage moi-même, je me libère de l’intérieur, au travers d’un protocole simple où je n’ai pas de questions à me poser. Quel accélérateur de changement ! Mes séances avec des thérapeutes triplent leur efficacité ! Quelle joie de mesurer les résultats !

Plus de doute, l’autonomie c’est mon truc, ma religion, mon rêve.

Share This